dimanche 26 octobre 2014

L'art vif et la nuit polaire

Il y a des heureux hasards.

Moi qui ai commencé mes années d'Université en étudiant le Pôle Nord sur lequel sujet j'avais écrit un mémoire de Maîtrise, je me retrouve à peindre un ours polaire pour le premier tableau de l'ère de l'art vif.

Cette concordance fait penser que dans cette naissance artistique comme jadis dans la naissance scientifique, c'est le Pôle Nord qui a été à mes côtés.
"Le sacre" de Xavier Pérez,
De la collection "L'enfant et la nature"
Octobre 2014


Je ne pouvais alors qu'appeler cette toile "le sacre", celui d'un ours à un enfant pour lui passer l'avenir d'un territoire menacé.

Un détail, je n'ai pas peint de la banquise, même "pourrie" comme disent les habitants de ces lieux, c'est-à-dire une banquise craquelée de laquelle on y voit les morceaux de glasses se séparer. J'ai donc opté pour ne pas la dessiner symbolisant en ce sens un Pôle Nord subissant le réchauffement climatique.

Ce passage de témoin en un ours (la nature) et cet enfant (la culture) est aussi une façon indirecte de rendre hommage à l'anthropologie, matière par laquelle j'ai précisément étudié le Pôle Nord.

Je le prend donc comme le tableau de la renaissance, en espérant qui soit aussi le votre.

vendredi 24 octobre 2014

De "l'art naïf" à "l'art vif"

Chaque pensée évolue confrontée à la réalité et aux échanges.

De ces remarques et ces observations, il y a deux grandes attitudes : soit, on les ballait d'un revers de main; soit, on les écoute.

J'y ai appris notamment que ce qui intéresse dans ma peinture ce n'est pas tant le côté , que j'ai cru naïf, mais ce sont les couleurs vives dans un monde trop souvent gris.

"Le cercle" de Xavier Pérez,
de la collection "L'enfant et la nature", Juin 2014
Il y a une certaine joie dans mes peintures et c'est ceux qui ressort des commentaires

Il me semble normal de baptiser ce style, non pas "d'art naïf", mais "d'art vif".



L' "art vif" se définit comme l'art de représenter une idée ou un message à travers une forme visuelle ou plastique en des termes expressifs sur des tons de couleur vifs.

Cet art est, par définition, l'art de l'expression de la couleur en utilisant une approche semi-réaliste.

C'est, de la sorte, sous les observations extérieures de ceux qui ont eu l'amabilité de les voir que j'utiliserais dès aujourd'hui et les jours suivant l'expression "art vif" pour qualifier tant mes tableaux et l'ensemble de mes réalisation.

A bientôt

vendredi 3 octobre 2014

Oeuvre à dimensions variables

"le ginkgo"
octobre 2014
Une fois n'est pas coutume, je commence directement par le tableau du ginkgo mon dernier portrait d'arbre, il entrera dans une œuvre à dimension variable d'autres portraits d'arbres.

La multiplicité des arbres, leurs formes, leurs couleurs mis les uns à côté des autres demeurent la plus belle preuve d'amour que l'on peut offrir à autrui, si différent et pourtant si semblable.

Regardons ce que cela donne :



D'autres formes existent
Merci les arbres....